Léonard (The Voice) - Rendez-vous épicurien

Article
Mercredi 02 octobre 2019
Pamela Chiuppi

Quelle joie que de retrouver Léonard, demi-finaliste de The Voice France, au Café de la Fonderie, selon lui "la meilleure adresse tendance dans la gastronomie fribourgeoise". 

Légende selfie : Léonard Gamba, Pamela Chiuppi, Léonard (The Voice), Benoît Waber

Le trac, ça vous parle ? Et bien figurez-vous que c'est le sentiment premier qui m'a assailli le jour J de l'interview de Léonard au Café de la Fonderie, chez Ben et Leo. A  « The Voice : la plus belle voix » 2019, l’artiste fribourgeois avait charmé Mika et Julien Clerc et de nombreux téléspectateurs, avant de faire son chemin avec l’aîné de l’équipe jusqu’en demi-finale. La personnalité de Léonard m'avait fait forte impression. Sa passion pour la musique faisait écho à la mienne, tout comme ce besoin viscéral de cohérence entre son univers artistique et les morceaux et tableaux choisis pour lui sur l'émission. Une telle sensibilité ne pouvait pas être seulement musicale… 

Une génération de virtuoses passionnés

J'ai eu envie de rencontrer Léonard pour un brin de causette chez les chefs "toqués" Benoît Waber (Top Chef) et Léonard Gamba. Le Café de la Fonderie, 14 points au GaultMillau, offre un décor épuré dans un esprit loft, quasi sans cloison avec des tables en bois brut qui apportent une note conviviale. Les seules tentures sont les toiles au plafond, protégeant les convives des assauts du soleil au zénith. Un côté de la salle est occupé par une boutique de créateurs qui parfait l’ambiance industrielle, et pourtant feutrée, un parti pris qui plaît à notre invité.

A peine arrivé, Léonard est salué par le personnel. C'est qu’il a pour habitude de faire des choix délibérés. Une quête d’authenticité bien présente chez les trentenaires et les générations suivantes. Une discussion détendue s’ouvre rapidement, alors que la carte nous tend les bras. La petite carte du midi est idéale pour les repas d’affaires, et les amateurs peuvent opter pour la grande carte, le tout étant servi dans la même salle. Les options gustatives nous font saliver… déjà sur papier ! En entrée, Léonard choisit une foisonnante salade de saison en s’exclamant « avec les dernières fraises ! », tandis que j’ose un gazpacho andalou bien typé. En plat principal, nous optons pour la pêche du jour, une truite saumonée pleine de promesses. C’est le moment de trinquer pour accompagner l’amuse-bouche, une panna cotta au pesto et noisettes torréfiées qui offre un parfait équilibre gustatif. L’esthétique donne le ton quant au raffinement des plats à venir. Une divine explosion de goûts, si indescriptible qu’elle invite à la vivre en personne ! Une telle expertise logée dans des êtres d’une grande humilité. Chapeau.

La gastronomie, un métier de cœur

Léonard adore le vin, qu’il a appris à connaître depuis un an environ. Cela tombe bien, car la carte de Ben et Leo représente 5 régions suisses, outre les vins étrangers. Léonard commande un verre de Cana 2018 de la Cantina settemaggio, IGT svizzera italiana (sauvignon soyhières, merlot), précisant que « le blanc est plus facile à reconnaître » pour lui. Il accompagnera le poisson avec un Lalama espagnol qu’il trouvera excellent « un peu charpenté pour le poisson, mais il s’accorderait parfaitement avec une viande ». Férue de biodynamie, je m’orienterai vers un verre de Prestige 2016, Le Petit Château, Vully AOC (chardonnay, sauvignon blanc) pour l’ensemble du repas. « L’un de mes domaines favoris !» valide mon invité.

Pour apprendre le monde du travail et "structurer" son flux foisonnant d'idées, Léonard avait poussé plusieurs portes de restaurants avant de revêtir le tablier de serveur au restaurant Les Trentenaires à Fribourg, un lieu qui fait la part belle à la bière. Puis il a découvert l’œnologie en travaillant au bar à vin Le Talkwine. Cette expérience lui permit de nourrir son insatiable curiosité - en se formant aux vins suisses auprès de Gastro Fribourg - et d’apprendre le langage du vin pour pouvoir définir et exprimer sa perception des goûts et textures. Ses penchants s’orientent – entre autres - vers les blancs du Vully, comme le Chasselas exceptionnel de la famille Simonet du domaine Le Petit Château et le Cru de l’Hôpital à Môtiers, dont il aime le côté minéral.

Aujourd’hui, la restauration est son métier. « Je n’ai jamais cherché à vivre de la musique exclusivement. J’ai un métier qui m’apporte une stabilité quotidienne et la flexibilité de vivre ma passion sereinement. » explique Léonard. Son retour chez Les Trentenaires, où il avait débuté, marque un virage de l’univers du vin vers celui de la bière. « La bière offre un florilège de variétés et de saveurs à découvrir et à faire connaître au public. » pétille-t-il de curiosité. « J’ai envie de passer une patente et, pourquoi pas, d’ouvrir un jour mon propre établissement. » confie le jeune homme.

Retour aux sources, en musique

Après son périple télévisé et les présences médiatisées, Léonard a pris le recul nécessaire pour laisser passer la vague de visibilité générée par « The Voice ». Il a repris ses marques, à savoir son job de serveur et les répétitions avec son groupe « The Bank ». « Le groupe a été baptisé ainsi car notre local de répétitions est situé sous la banque, rien de plus compliqué ! » sourit Léonard. La formation fribourgeoise joue un répertoire pop aux sonorités jazz et aux rythmiques groovy, soul et funk. Le public pourra apprécier l’art de Léonard et ses acolytes en live, le 11 janvier 2020 à l’Azimut à Estavayer.

Toutes les actualités

Aide

Swiss Wine Gourmet

C’est le répertoire des tables suisses où le vin Suisse est très présent.
Le répertoire comprend les établissements classiques comme:

les hôtel-restaurants, les restaurants ou les brasseries

mais aussi les bars à vins

et les caveaux régionaux


Les offres saisonnières et originales des établissements sont également répertoriées et mises en valeur.
Enfin un fil d’actualités raconte des rencontres au restaurant autour du vin suisse avec des personnalités des arts et de la culture.

 

Recherche

La première page met en avant des établissements qui ont des offres activées, où, si vous avez accepté la géolocalisation, des établissements proche de vous.
La recherche peut se faire avec un ou plusieurs critères:

  • la géo localisation  
  • le type d’établissement
  • le lieu
  • le genre de cuisine
  • l’offre des vins

Une fois vos critères définis, tapez « rechercher » et la liste s’affichera avec le nombre d’établissements trouvés. Vous pourrez alors le géo localiser  ou l’appeler  ou encore lui écrire  pour faire une réservation.

 

Affichage

Vous pouvez également choisir d’afficher les établissements sous la forme d’une liste  ou sur un plan  afin de mieux visualisez leurs emplacements.

 

Etablissement

A partir de la liste vous pouvez afficher la fiche détaillée de chaque établissement. Vous disposerez ainsi d’informations très complètes sur l’établissement. Leur adresse géo localisée, leur style de cuisine, leurs mérites, les horaires et des informations pratiques. 

Ces informations peuvent être facilement partagées et échangées en ligne avec des amis. 

En mode mobile vous pouvez utiliser la géo localisation  pour vous diriger vers l’établissement ou l’appel téléphonique pour entrer en contact avec l’établissement et réserver.

 

Label « vin suisse »

C’est un label original qui reflète la richesse de la sélection en terme de régions viticoles. Trois verres d’or  pour les cartes de vins comprenant les 6 régions viticoles suisses. Deux verres d’or pour la cartes comprenant entre 2 et 5 régions viticoles et un verre d’or pour les cartes régionales.

Le symbole (+) indique une carte particulièrement intéressante.

 

Editeur responsable

Swiss Wine Promotion SA, Belpstrasse 26, 3007 Berne, est l’éditeur responsable de ce répertoire, vous pouvez nous contacter à l’adresse gourmet@swisswine.ch.

Etablissement(s) rattaché(s)