Franco et Claudia Knie - Rendez-vous épicurien

Article
Jeudi 29 juin 2017
Knut Schwander

Ils parlent toutes les langues, même celle des éléphants. Entrepreneurs, ils ont lancé à côté de leur cirque et du zoo, un concept de restauration unique en Suisse. Magiciens, ils le font vivre et le réinventent sans cesse, avec talent et originalité. Parents de deux jumeaux, Nina et Thimothy, Franco et Claudia Knie se passionnent pour leur « nouveau bébé »... et pour les vins suisses !

Une girafe placide broute la haie menant au portique flanqué de deux dragons à l’entrée de la forêt de bambous qui mène au Himmapan Lodge. Un grand escalier de bois grimpe vers l’immense toiture qui évoque le décor de King Kong: perché à six mètres au dessus du sol, depuis la terrasse, on contemple chameaux et éléphants dans le soleil couchant. A l’autre bout du monde? Non, à Rapperswil, à une demi heure de Zurich!

«Bienvenue au Himmapan Lodge» sourit le responsable du restaurant, les mains jointes comme en Thaïlande. Sur la terrasse, installés sur des selles d’éléphants transformées en fauteuils, Franco et Claudia Knie m’attendent. Et je l’avoue, je suis impressionné. En Suisse, la famille Knie, c’est un peu comme une famille royale! D’ailleurs, au mur, une photo montre Franco à l’âge de six ans, avec le Roi de Thaïlande...

D’une impeccable élégance, Franco et Claudia sont fiers de leur création: ce Himmapan Lodge qui porte le nom d’une forêt mythique des confins de l’Himalaya. «C’est là qu’hommes, animaux et dieux s’attablent sous l’arbre de vie. Une année y représente mille ans de vie humaine. Et l’on y accède par la méditation » explique Claudia Knie, un verre de Clos du Rocher à la main. A l’évidence les Knie ont mis la barre haut, à tous points de vues!

Le résultat est épatant. Plus qu’un restaurant, ce lieu vit au rythme d’une famille habituée à ne pas ménager ses efforts pour émerveiller son public: « A 15 heures, tout se transforme. Les éléments de décor sont sur des roulettes, escamotables, comme au cirque !» s’amuse Franco Knie. Self service de haut de gamme à midi, le Himmapan Lodge redevient tous les soirs un pavillon exotique et merveilleux, agrémenté de statues et de tentures, de panneaux sculptés et de luminions scintillants. Le chef de cuisine vient tout droit de l’hôtel Four Season’s de Bangkok, une référence gastronomique. « Nous tenons à proposer une cuisine authentique, avec des produits de là-bas et des saveurs sans compromis », précise Franco Knie.

Au niveau des vins aussi, l’offre est sans compromis. Le maître d’hôtel est un passionné. Il se montre intarissable sur quelques uns des meilleurs crus helvétiques de la cave. Ce Castello Luigi 2011 de chez Zanini, notamment, que Franco Knie est fier de proposer à ses hôtes, aux côtés des flacons de Gérald Clavien, un ami, de l’incontournable Château d’Auvernier en rosé, du Château Lichten de chez Rouvinez et d’excellents crus zurichois. De quoi accompagner à merveille les mets fins, dressés avec soin, ou apprécier encore mieux le « Thaï market », sorte de buffet ludique mis en scène comme un marché asiatique, qui enthousiasme près de cent cinquante convives tous les dimanches soirs!

D’emblée, on perçoit la parfaite cohérence du concept. Un projet à grande échelle qui répond au soutien des Knie en faveur des éléphants au Sri Lanka et en Thaïlande, à leur attachement sincère pour la culture thaïlandaise : « Au restaurant, nous avons construit une maison des esprits afin que nos collaborateurs puissent y faire des offrandes ».

Chez les Knie, sens du spectacle oblige, tout évolue au quotidien : « On a toujours réinventé le cirque. On continuera aussi avec le restaurant! ». Avec des pop up gourmands en ville... par exemple. Mais ça, c’est pour l’année prochaine.

 

Toutes les actualités

Etablissement(s) rattaché(s)